Wizards, tome 1 : L'initiation de Diane Duane

Publié le 1 Mai 2014

Nita laissa courir ses doigts le long d’une des étagères de la bibliothèque. Soudain, quelque chose interrompit son mouvement. Un petit livre perdait un fil, et son ongle s’était accroché dessus. Elle plissa les yeux. Ah ! Un de ces guides consacrés aux métiers : Comment devenir pilote, Comment devenir chercheur, infirmier, écrivain… Mais celui-là s’intitulait… Comment devenir un sorcier en dix leçons ! Nita extirpa le volume du rayonnage, ébahie, et se plongea dans la lecture. Non, impossible ! se dit-elle au bout d’un instant. Elle referma le livre et le tint serré dans sa main, immobile, en proie à un mélange de confusion, d’incrédulité… et d’euphorie. Si c’était une plaisanterie, elle était géniale. Et si ce n’en était pas une…

Wizards, tome 1 : L'initiation de Diane Duane

J'ai découvert ce livre grâce au partenariat entre le site Livraddict et les éditions LUMEN. Ce livre offre une alternative à Harry Potter et à son univers magique, mais est-ce que l'univers de Wizards est à la hauteur de celui de notre sorcier à lunettes?

Wizards est un ouvrage publié en 1983 aux Etats-Unis. C'est une série qui fonctionne bien car nous en sommes au neuvième tome à ce jour. L'histoire est celle de la jeune Nita, jeune fille maltraitée par l'une de ses camarades de classe, qui un jour va découvrir un étrange livre qui s'avèrera être un manuel de magie. Ce livre va faire d'elle une véritable magicienne. Dans ce premier tome, elle est accompagné du jeune Kit qui est lui aussi un jeune magicien, et bien sûr de Fred, un trou blanc. Ils vont se retrouver dans un univers alternatif et pour s'en sortir devront trouver le Livre de la Lumière.

J'ai trouvé le scénario étrange. Sur la quatrième de couverture, il est écrit: " Comment devenir un sorcier en 10 leçons!". Je m'attendais à ce que la jeune Nita apprenne la magie genre L'apprenti sorcier de Disney, et que celle-ci suite à des erreurs se retrouve dans des épreuves dont elle aurait du mal à s'en sortir.

Là, l'objectif de Nita est de retrouver son space pen prisonnier d'un monde parallèle. Au moment de récupérer le stylo, les deux amis vont se retrouver coincés dans cet univers et devront retrouver le livre pour retrouver leur propre univers.

La comparaison avec Harry Potter n'est pas justifié. Les deux univers son différents et je préfère l'univers d'Harry qui impose plus de fantasy avec la création d'un véritable univers magique qui existe dans notre propre univers. Dans Wizards, c'est notre monde qui intéragit avec la magie mais j'ai trouvé cela moins réussi.

Je n'ai pas trouvé les personnages intéressants hormis Fred qui était assez drôle. Nita et Kit ne sont pas assez développés et manque de personnalité. Le méchant de l'histoire est presque inexistant. Il apparait en fin de livre et n'est pas très charismatique.

Au final, un livre que je n'ai pas aimé de part son scénario pas assez travaillé. Je préfère les univers de Harry Potter ou de Tara Duncan, qui offre un véritable univers avec sa propre mythologie.

Je ne continuerai pas la saga mais je continuerai quand même à suivre les sorties des éditions LUMEN car j'ai vu d'autres livres intéressants comme King's Game que j'ai raté en partenariat.

Merci encore à Livraddict et les éditions LUMEN.

 

 

Le quai et les rails n'étaient cependant pas visibles de là où ils se tenaient. En effet, d'un mur à l'autre, une mer de détritus - une montagne de trésors, aussi - ondulait devant eux, mélange surprenant de moisissure et de miroitements. Mêlées à des ordures ménagères innommables, Nita vit briller des pierres précieuses, montées sur métal ou non, si nombreuses qu'on eût dit le butin d'une centaine d''attaques de bijouterie. Des tissus coûteux par rouleaux entiers, certains en lambeaux, pendaient, à moitié ensevelis sous des canettes de bière et des tessons de bouteilles. Des tableaux aux cadres ornementés, des meubles incrustés de marqueterie gisaient brisés sous les poutres et la poussière tombées du vieux plafond. Vases, sculptures, cristaux, couverts en argent, un millier d'objets riches et précieux se trouvaient entassés ensemble, intacts ou en morceaux, parmi les éclats de vaisselle sale et de ferraille. Au sommet du gigantesque tas, ses serres emplies de monceaux de bijoux fantaisie, se marmonnant à lui-même des mots sans suite dans le Discours, reposait le dragon.

Logo Livraddict

Rédigé par Benjamin Comet

Publié dans #fantasy, #jeunesse

Repost 0
Commenter cet article