Hunger Games, tome 3 : La Révolte de Suzanne Collins

Publié le 23 Juin 2014

Contre toute attente, Katniss Everdeen a survécu aux Hunger Games à deux reprises. Mais alors qu'elle est sortie de l'arène sanglante vivante, elle n'est toujours pas en sécurité. Le Capitole est en colère. Il veut se venger. Qui pensent-ils devrait payer pour les troubles ? Katniss. Et ce qui est pire, le Président Snow a été parfaitement clair sur le fait que personne d'autre n'est en sécurité non plus. Ni la famille de Katniss, ni ses amis, ni les habitants du District 12.

Hunger Games, tome 3 : La Révolte de Suzanne Collins

Dernier tome de la série Hunger Games. Cette série que je lis au gré des films, et comme le troisième film sort en Novembre, je me suis dit qu'il fallait que je le lise. C'est surtout aussi un pretexte pour finir la saga car je commence beaucoup de série mais je n'en finis pas.

L'action se situe après quelques semaines après la fin du 2ème tome. Katniss a été sauvé de l'arène et est désormais dans le district 13 parmi les rebelles et les réfugiés des autres districts. La résistance est là et elle a besoin de Katniss pour se renforcer. Katniss jouera son rôle afin d'approcher Snow et pouvoir le tuer.

Dans un premier temps, ce qui m'a gêné c'est le manque d'action des deux premières parties du livre. La résistance, contrôlée par la présidente du district 13, Alma Coin, s'appuie surtout sur le côté médiatique de Katniss. En fait, c'est surtout une guerre médiatique car lorsque Katniss est sur le terrain c'est pour tourner des spots de propagande. Katniss d'ailleurs m'a un peu déçu car elle manque de combativité. Cela change dans la troisième partie je vous rassure.

Le Capitole rivalise de cruauté dans cette guerre, son but est d'affaiblir psychologiquement Katniss et cela marche malheureusement. Peeta, qui s'est fait enlever par le Capitole, est une toute autre personne et c'est le personnage que j'ai le mieux aimé dans ce tome car plus réaliste on va dire, surtout au niveau de son comportement et ses réactions.

Donc vous l'avez compris, la partie que j'ai le mieux aimé est la troisième car elle voit débarquer les rebelles au Capitole. Il y a un élément que j'aurai aimé qu'il soit plus développé car l'essence de cette saga mais je ne peux rien dire sinon je spoile l'histoire mais je pense que vous devinerez.

La fin, je l'ai trouvé réussie mais surtout touchante. Je vous laisse la découvrir.

En définitif, un bon tome qui clôture cette saga malgré un début de livre que j'ai trouvé assez plat. Une saga que j'ai beaucoup aimé. Reste plus qu'à découvrir cette fin au cinéma.

 

Le Cirque est rempli de gens qui vont et viennent, se lamentent ou restent assis par terre pendant que la neige s’accumule autour d’eux. Je passe totalement inaperçue. Je me faufile vers la résidence, en trébuchant sur des trésors abandonnés ou des membres à moitié gelés. À mi-chemin ou presque, j’avise une barricade de plots de béton. D’environ un mètre cinquante de haut, elle dessine un grand rectangle juste devant la résidence. On la croirait vide, mais en fait elle abrite une foule de réfugiés. Peut-être s’agit-il de ceux qui ont été choisis pour être logés chez Snow ? Mais en me rapprochant, je remarque un détail. La barricade ne renferme que des enfants. Du petit qui sait à peine marcher jusqu’à l’adolescent, tous effrayés et grelottants. Pelotonnés en petits groupes, ou assis dans la neige, à se balancer machinalement. On ne les fait pas entrer, ils sont parqués là comme dans un enclos, gardés de tous les côtés par des Pacificateurs. Je comprends aussitôt que ce n’est pas pour les protéger. Si le Capitole les voulait en sûreté, il les enfermerait dans un bunker. Ils sont là pour la protection de Snow. Ces enfants constituent son bouclier humain.
Il y a un mouvement de foule, et les gens se pressent vers la gauche. Je me fais bousculer, détourner de mon chemin, emporter par le flot. J’entends crier : « Les rebelles ! Les rebelles ! » Et je devine que nos soldats sont tout près. Je me cogne dans le mât d’un drapeau et je m’y accroche à pleins bras. Grâce aux cordes, je me hisse au-dessus de la masse des corps. Oui, j’aperçois l’armée rebelle qui déferle sur la place et repousse les réfugiés vers les avenues. Je cherche du regard les pièges qui ne vont pas manquer d’exploser. Mais ça n’arrive pas. Voici ce qui se produit :
Un hovercraft frappé du sceau du Capitole se matérialise directement au-dessus de la barricade des enfants. Des dizaines et des dizaines de parachutes argentés en dégringolent. Même au milieu du chaos, les enfants devinent tout de suite ce qu’ils contiennent. De la nourriture. Des médicaments. Des cadeaux. Ils les ramassent avec empressement, s’efforcent d’en dénouer les ficelles avec leurs petits doigts gelés. L’hovercraft disparaît, cinq secondes se passent, puis une vingtaine de parachutes explosent simultanément.

Logo Livraddict

Rédigé par Benjamin Comet

Publié dans #science-fiction, #jeunesse

Repost 0
Commenter cet article

Léa Touch Book 24/06/2014 08:59

Cette trilogie est géniale ! :)

Walpurgis 24/06/2014 08:52

Tu m'as mise en appétit avec ta 3e partie, je veux savoir !!!!
Mais il est difficile à avoir même en le réservant (liste d'attente pas possible !).