La Porte, tome 3 : Metamorphosis de Anthony Luc Douzet

Publié le 2 Septembre 2014

1452-1999-2008
Rien n'avait préparé l'agent d'Europol Richard Pleasance à une si brutale descente aux enfers...
La Porte au Lion, tombeau d'un prince roumain vient d'être profanée, alors que le lieu est réputé scellé pour l'éternité.
Qu'ont en commun Brasov modeste village roumain fin 1999,un alchimiste maudit du XVème siècle et une sanguine cambrioleuse dans un Pékin festif début 2008 ?
Un gouffre d'éternité sépare tous ces éléments.
Et pourtant, UNE CLEF les unit.

Une macabre vérité.

LA SUPPORTEREZ-VOUS ?

La Porte, tome 3 : Metamorphosis de Anthony Luc Douzet

Dernier tome de ce premier cycle de la saga La porte, grend phénomène littéraire. Ce que j'ai eu envie de faire en finissant ce livre, c'est de fracasser ma tablette contre le mur tellement j'étais frustré que ça soit fini et que je n'ai pas le tome 4. Imaginez les gens qui attendent depuis presque 4 ans. J'ai lu ce tome 3 en à peine deux jours et je suis passé par de nombreuses émotions. Je n'ai qu'une hâte, c'est d'être à fin Septembre pour la sortie simultanée des tomes 4 et 5.

Revenons à nos moutons ! Cet épisode va à cent à l'heure. La partie sur Tepes va se concentrer sur son combat contre le prince Etienne III puis sur l'assaut sur la propriété de Tepes. En 1999, Pleasance fait face à une créature monstrueuse, qui va le mener vers une vérité auquel il n'aurait jamais cru. Et enfin, en 2008, Pleasance et Maryline sont sur la piste de la fameuse boule et sur les agissements de la famille Takamara.

Le livre est haletant et se lit d'une traite. Les différentes histoires sont tellement prenantes qu'on est directement transporté dans cet univers qui nous laisse aucun répis. Je vous assure, des fois, j'avais l'impression d'oublier de respirer ! 

Les personnages sont en train de se dévoiler tout en gardant ce qu'il faut de mystère. On commence à voir les différents liens entre eux à travers les différentes époques. 

La magie, un peu présente dans le précédent tome, fait sa grande apparition ce qui laisse présager de grandes scènes dans les tomes suivants. D'ailleurs, j'attends de voir ce que va devenir Jason, le fils d'Ikar.

Je terminerai cette chronique en vous incitant à découvrir cette saga, que se soit en numérique ou en broché et d'être au rendez-vous fin Septembre pour la sortie des tomes 4 et 5. Je vous laisse découvrir en fin de page deux bandes-annonces. la première est celle du premier cycle de la saga et la deuxième est la bande-annonce du quatrième tome: les clés de l'éternité et du secret révélé autour du tome 5.

L'horreur à son état le plus absolu vint glacer le sang de l'agent qui, dans un tressaillement profond, porta sa main à sa bouche pour atténuer sa stupéfaction.
Devant lui se déclinait un visage en totale décomposition. La comparaison la plus proche aurait pu être faite avec le faciès d'un cadavre de plusieurs mois. Ses yeux n'avaient plus de paupières, ses cheveux étaient épars au maximum, ses doigts, des os recouverts d'une peau translucide, étirée au maximum. Comparé au visage du vieux Peters, le squelette CryptKeeper des Tales from the Crypt faisait figure de playboy authentique.

Logo Livraddict

Rédigé par Benjamin Comet

Publié dans #thriller-policier, #fantastique

Repost 0
Commenter cet article