Traqueurs, tome 1 : Pouvoirs de Mario Boivin

Publié le 19 Août 2015

Alexandre Day laisse une impression singulière aux gens qu’il rencontre. Bien malgré lui. Alexandre Day n’est pas un homme ordinaire. Il a des dons. Cadeau que la vie lui a fait à sa naissance. Mais si vous lui demandez son avis, il vous dira que c’est un cadeau empoisonné.

Le jour où Alexandre rencontre Rachel pour la première fois, il est conquis. Il retourne ensuite quotidiennement dans le même parc, espérant la revoir. Il l’admire de loin, reste à l’écart, de peur d’être repoussé. À sa grande surprise, c’est Rachel qui viendra vers lui. Le jeune homme comprendra alors qu’il faut un être particulier pour en attirer un autre.

Il ignore par contre que Rachel court un grave danger. D’ailleurs, la jeune femme ne le sait pas elle-même. Démuni, Alexandre se tournera vers Jane Hart. Spécialiste dans l’étude des phénomènes paranormaux, elle soumettra le cas du couple à Michael Haggart. Celui-ci occupe un poste-clé dans un hôpital psychiatrique et dirige des recherches en parapsychologie. Ce que Jane ignore toutefois, c’est le lien qu’il entretient avec la Société Zeus.

Traqueurs, tome 1 : Pouvoirs de Mario Boivin

Avant de commencer cette chronique, je voulais remercier le site Livraddict et les Editions de Mortagne pour ce partenariat qui m'a beaucoup plus.

L'histoire est celle d'Alexandre Day, jeune homme qui se trouve pourvu de dons parapsychologiques, qui font de lui un être étrange pour le reste de son entourage. Un jour, il va faire la rencontre de Rachel, et découvrir que c'est une revenante. Poussé par sa meilleure amie, il va consulter des parapsychologues pour vérifier l'étendu de ses dons mais surtout l'existence de Rachel. Mais une société secrète est aussi à la recherche d'Alexandre. Dans quel but?

Le livre est bien documenté pour ce qui est du monde de la parapsychologie, les séances de tests entre Jane Hart, Michael Haggart et Alexandre sont très bien décrites et portent un réel réalisme au livre. Le monde de la parapsychologie est un monde très décrié car celle-ci ne repose pas sur des faits scientifiques toujours probants et ici, les descriptions rendent le tout parfaitement crédible. Du coup, on rentre plus facilement dans l'histoire.

Les personnages ne sont pas du tout caricaturaux dans cette histoire. Au contraire, j'ai trouvé que la plupart réagissait comme nous pourrions régir dans les mêmes situations. J'ai beaucoup aimé le mystérieux Michael Haggart. Il est véritablement enigmatique, on se méfie de lui tout au long du livre de ce personnage.

J'ai été étonné que la romance entre Alexandre et Rachel prenne autant de place dans l'histoire, d'ailleurs j'ai trouvé certaines longueurs pendant ma lecture. Mais cette histoire d'amour est très importante pour la continuité de l'intrigue. Mais je n'en dis pas plus !!

Cette histoire étant une trilogie à la base, ce premier tome pose les fondements de l'histoire. Tout s'imbrique parfaitement pour nous laisser sur notre fin et nous donner envie de connaitre la suite. D'ailleurs j'ai beaucoup aimé la fin de ce premier tome.

Le livre se lit facilement car l'écriture est fluide. J'ai trouvé drôle d'ailleurs certaines tournures bien canadienne.

Ce premier tome me donne envie de découvrir la suite qui est déjà sortie. Alors dès que le porte-monnaie et le temps me le permettra, je m'achèterai la suite.

 

- Ce que vous décrivez comme étant des pressentiments et en fait, dans le langage parapsychologique, de la psychoréception ou, si vous préférez, une forme de télépathie. La télépathie fonctionne un peu comme une radio, avec un émetteur et un récepteur. En partant du principe que chaque pensée, chaque sentiment que nous avons émet une vibration ou une onde, il serait donc possible à un bon récepteur de capter ce signal, de le déchiffrer et de l'interpréter.

Logo Livraddict

Rédigé par Bennybooks

Publié dans #thriller-policier, #fantastique

Repost 0
Commenter cet article