La Porte, tome 4 : Les clés d'éternité de Anthony Luc Douzet

Publié le 22 Octobre 2015

Convoitées depuis la nuit des temps.
Les neufs clés sacrées vous mènent à la folie ou à l'éternité. Reste à savoir quelle porte oubliée de votre âme elles ouvrent.
Retrouvez la Saga LA PORTE et ses trois récits dans un puzzle encore plus machiavélique.
Attendu depuis 5 ans, ce quatrième opus est le plus enchanteur et long de la saga.

La Porte, tome 4 : Les clés d'éternité de Anthony Luc Douzet

Enfin j'ai lu le tome 4 de la saga La Porte de Anthony-Luc Douzet. Pourtant, je l'avais acheté à sa sortie mais manque de temps et autres lectures prioritaires ont fait que j'ai repoussé ma lecture. Je peux donc vous livrer mon avis sur cette suite.

L'histoire reprend exactement là où s'était arrêté le tome 3. Le livre mélange toujours les trois époques et continue à mêler ces trois époques pour rendre l'histoire toujours plus mystérieuse. La recette ne change pas.

Je ne peux pas trop parler de l'histoire car je serais obligé de spoiler et je déteste ça. Disons que des objets magiques font leur apparition et vont mener nos héros à découvrir ce qu'ils sont.

Les personnages continuent toujours à se dévoiler et prennent plus de profondeur, pour certains plus de noirceur.

J'aime toujours autant l'écriture d'Anthony qui arrive vite à nous plonger dans son univers et on a qu'une envie c'est de connaître la fin, mais forcément à chaque fin de tome il  faut attendre le suivant car on reste sur notre fin à chaque fois. 

L'idée originale qu'il avait eu pour la sortie du tome 4 était de sortir le tome 5 simultanément. je l'ai achété aussi et il m'attend au chaud.

Va falloir que je m'y mette bientôt car sinon je vais me perdre dans l'histoire. Non ! je vous rassure! on oublie rien, d'ailleurs on ne peut pas. On est hanter par l'histoire.

Je continue à recommander cette saga qui réserve son lot de surprises.

Une morsure sur le poignet droit lui fit quitter ses songes.
L'alchimiste se réveilla dans un aveuglément complet et se couvrit aussitôt le visage comme pour se protéger des flammes.
Ses yeux mirent quelques minutes à s'habituer à la forte lumière.
Il n'était pas dans un désert de sel mais le lieu ressemblait à des ouates de coton. Entremêlement de dalles blanches assemblées méthodiquement et se déployant à l'infini.
Une flèche tournoyait au-dessus d'une coupole d'argent?
Devant lui, des sentiers blancs tiraient leur origine de la salle, véritables routes de sel bordées de majestueux piliers d'ivoire. Au beau milieu de l'infinie salle blanche, une fontaine entourée d'une vipère de marbre s'écoulait sereinement.
Le front en suée, l'alchimiste se releva, la tête lourde, une vive douleur à la poitrine.

Logo Livraddict

Rédigé par Bennybooks

Publié dans #thriller-policier

Repost 0
Commenter cet article

Sam Carda 23/10/2015 08:35

Ça donne envie de se plonger dans la saga ! Merci ;-)