Entretien avec la nuit de Terry Tremblay

Publié le 20 Mars 2017

Dans une pièce sombre, alors qu’une horde de journalistes attend dehors, un ancien soldat de la 2e Division « Das Reich », âgé de 95 ans, s’entretient avec son avocat.
Il va lui dévoiler ses peines de jeunesse, la violence de son père et l’endoctrinement antisémite dans les Jeunesses hitlériennes qui ont construit le monstre abominable qu’il a été pendant la guerre.

Entretien avec la nuit de Terry Tremblay

Ce livre m'a été proposé par les Editions Jourdan il y a quelques mois. J'ai terminé ce livre il y a quelques semaines mais ayant pris du retard dans l'écriture de mes chroniques, ce n'est seulement qu'aujourd'hui que je vous livre mon avis.

Tout ce qui touche à la Seconde Guerre Mondiale me passionne. Est-ce que c'est parce que je vis en Normandie, là où a eu lieu l'un des plus grands débarquement de l'histoire? Peut-être. En tout cas ce livre m'intéressait car on a très peu de livres qui traite de la guerre d'un point de vue de l'ennemi.

Terry Tremblay met en scène dans son livre un entretien entre un ancien soldat et son avocat. Ce dernier, pour pouvoir défendre au mieux son client, lui demande de raconter sa vie. Pour échapper à la violence de son père et surtout endoctriné par les Jeunesses Hitlériennes, cet homme va s'engager dans l'ordre SS.

Le dialogue entre les deux protagonistes est virulent. L'avocat éprouve du dégoût envers son client par rapport aux actes qu'il a commis. Il le juge mais comme tout avocat, il va gratter sous la surface et essayer de trouver des failles qui justifieraient ses actes.

Difficile de rester insensible face à ce livre. on en vient à détester ce soldat mais on arrive aussi à éprouver de la pitié. En le lisant, je suis passé par un éventail d'émotions et j'avais du mal à lâcher le livre. Des larmes me sont venus également face à des descriptions des horreurs commises par les nazis.

Le livre est vraiment très bien écrit. Il va à l'essentiel sans en faire des tonnes. Le ton est très juste. Même si ce livre est une oeuvre de fiction, il est très bien documenté et nous livre un aperçu rapide des grandes batailles de cette guerre.

Ce livre mérite un grand succès à la hauteur du livre les Bienveillantes de Jonathan Littell. je le recommande car ce petit livre à tout d'un grand.

 

- Largement bombardé, les rues étaient jonchées de restes humains d'où s'échappaient encore quelques fumerolles. Mais les combats étaient loin d'être terminés. Nous avancions rue après rue, ouvrant le feu sur n'importe qui sans faire de détails.
- Même les civils?
- Tout le monde je vous dis ! A l'entrée d'une impasse, j'avais mandaté deux nouvelles recrues à la rencontre d'un vieil homme qui implorait de ne pas le tuer. A un mètre de mes hommes, ce salopard dégoupillait la grenade qu'il avait cachée dans son dos, se faisant pulvériser avec les deux soldats. C'est durant cette période que commençaient vraiment les tueries massives qui ont ravagé totalement des communautés juives. Meurtres par arme à feu ou avec les Gaswagen.
- Pardon, les quoi?
- Les camions à gaz. Il s'agissait de véhicules équipés d'un compartiment hermétique dans lequel étaient rejetés les gaz d'échappement. Les juifs et tous ceux que l'on arrêtait pour le moindre soupçon, prenaient place à l'arrière du véhicule et étaient asphyxiés par le monoxyde de carbone lorsque le moteur tournait. Cette méthode devait s'avérer rapidement insuffisante tant les juifs se chiffraient par centaines, par milliers.

Logo Livraddict

Rédigé par Bennybooks

Publié dans #historique

Repost 0
Commenter cet article