Alien, la sortie des profondeurs de Tim Lebbon

Publié le 26 Août 2017

Enfant, Chris Hooper rêvait souvent de monstres. Mais dans le fin fond de l'espace, il n'a trouvé que la solitude et l'isolement. Une fois arrivés sur la planète LV178, Hooper et ses compagnons de bord ont découvert une terrible tempête de sable, un véritable enfer... et de la trimonite, la matière la plus dure connue de l'homme. 

Quand une navette s'écrase dans le vaisseau spatial le Marion, les mineurs installés sur la planète apprennent qu'il y avait bien plus que de la trimonite au fond des cavernes. Il y avait le mal, qui lui, hibernait et attendait une proie convenable. Hoop et ses acolytes découvrent un nid de Xénomorphes, et l'enfer prend alors une autre dimension. Ils vont rapidement se rendre compte que leur seul espoir viendra du plus improbable des sauveurs... Ellen Ripley, la dernière survivante humaine du navire de sauvetage Nostromo. 

Alien, la sortie des profondeurs de Tim Lebbon

Voici mon premier article sur un livre audio. Et oui, je m'y suis pour essayer et voir ce que cela pouvez donner. J'ai profité d'une offre sur un livre gratuit et j'ai choisi Alien, la sortie des profondeurs. Ce qui m'a attiré vers ce livre, c'est qu'il y avait la voix française de la comédienne Sigourney Weaver.

L'histoire se passe 37 ans après le premier film Alien de Ridley Scott. Nous suivons l'équipage du Marion,  transporteur de classe M en orbite de la planète LV 178. Cette planète possède une colonie minière chargée d'extraire la trimonite, matériau encore plus résistant que le diamant. La situation va prendre un autre tournure lorsque après un communication avec LV 178 concernant l'attaque de la colonie par des créatures, deux vaisseaux font route vers le Marion. L'un d'eux va entrer en collision avec le transporteur et causer de nombreux dégâts. Mais l'équipage ne s'attendait pas à ce que les créatures soient du voyage. Pendant toute cette déblacle, le Marion va capté un signal de détresse provenant d'une certaine Ellen Ripley, dernière survivante du Nostromo. Son vaisseau fait lui aussi route vers le Marion. Cette dernière va être de nouveau confrontée à ces aliens.

Ce que j'ai aimé avec ce livre audio, c'est que ce n'est pas un livre audio comme les autres lu par une personne. Ici, c'est plutôt un film sans les images. En effet, des comédiens jouent un scénario, entouré de musiques et d'effets sonores. Du coup, j'ai trouvé que cela aidait à l'immersion notamment, comme je vous l'ai indiqué plus haut, grâce à la présence de Tania Torrens, la voix française de Sigourney Weaver. Je pense que ce livre n'aurait pas été pareil si le personnage de Ripley avait été doublé par une autre comédienne.

Et l'histoire dans tout ça, comment elle est ? Et bien, elle est crédible et s'insère bien dans l'univers ALIEN et notamment entre les films Alien, le huitième passage, premier du nom et sa suite Aliens. D'ailleurs, j'ai trouvé que cette histoire était un mélange des deux films tout en ayant son originalité. J'en connais déjà qui vont dire: "oui mais comment l'auteur fait la jonction avec le film Aliens ?" Ça, je vous laisse le découvrir.

Petite indication ! Ce livre audio existe aussi en livre papier pour les personnes qui n'aimerait pas les livres audio. Je n'ai pas eu l'occasion de le lire mais je vous en donne le titre: Alien, hors des ombres publié aux Editions Huginn & Muninn.

Je vous recommande ce livre audio si vous voulez vivre une expérience unique. Il ne me reste plus qu'à découvrir un vrai livre audio et ça tombe bien j'en ai un autre mais ça, ça fera l'objet d'une autre chronique.

 

Logo Livraddict

Rédigé par Bennybooks

Publié dans #science-fiction

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article