Carnages de Maxime Chattam

Publié le 20 Juillet 2013

"Harlem Est. 18 novembre. 8h28.
Ils sont tous là, dans le hall de l'entrée du lycée. Plus que quelques minutes avant le début des cours. Parmi les élèves, un adolescent prépare son arme. Le carnage peut commencer...
Quand l'inspecteur Lamar Gallineo arrive sur les lieux, c'est pour découvrir le cadavre du tueur qui a retourné son arme contre lui. L'affaire dépasse rapidement le fait divers : de nouvelles tueries ont lieu dans d'autres établissements.
Lamar doit à tout prix enrayer cette macabre épidémie. Mais les apparences sont trompeuses. Toujours."

Carnages de Maxime Chattam

Une petite nouvelle de Maxime Chattam avant de me plonger prochainement dans Autremonde.

Avant tout, je voulais dire que je suis un fan de Mr Chattam, qui est pour moi le meilleur auteur de thriller macabre de sa génération. A chaque fois, il me transporte dans son univers qui peut être parfois malsain. Mon roman préféré à ce jour reste LE SANG DU TEMPS qui est un roman qui vous fait voyager en Egypte et qui vous fait découvrir un des plus beau monuments de France: Le Mont Saint-Michel.

Petite digression terminée et parlons de cette nouvelle qui s'intègre dans l'actualité avec la délinquance et les massacres dans les lycées.

Un massacre à lieu dans un lycée et le tueur est retrouvé mort dans un placard. Le détective en charge de l'enquête pense au suicide du tueur. Mais d'autres massacres ont lieu dans d'autres lycées. Est-ce que ces tueries sont liées? Y-a-t-il un seul ou plusieurs tueurs?

En lisant cette nouvelle, j'ai eu l'impression de lire un vrai roman car tout est là: Le suspense, des personnages développés, une intrigue bien construite et qui a une vraie fin. J'ai beaucoup aimé. Les thèmes choisies, ancrés dans une actualité toujours présente, nous touchent et nous révoltent.

Les rebondissements sont là et nous donne un suspense agréable à suivre et qui nous pousse à connaître la fin dans les plus brefs délais.

Une très bonne nouvelle qui a tout d'un grand roman.

Dans l'ombre, un adolescent qu'une poignée de témoins allait identifier comme étant Russell Rod, dix-sept ans, remonta la capuche de son gilet. Il tira sur les cordons de part et d'autre de son cou pour que le tissu se resserre autour de son visage. Il respirait fort.
Il enfila ses gants en cuir, les fit crisser en étirant ses doigts à l'intérieur. Un sentiment de puissance l'envahit.
Son sac à dos était ouvert à ses pieds. Aucun cahier n'en dépassait.
Seulement une barre noire reflétant les lampes du couloir. Longue et rectangulaire.
Le chargeur d'un pistolet-mitrailleur Uzi.
Le garçon se pencha pour l'attraper.
L'arme jaillit à l'air libre dans le lycée, presque au ralenti.
L'improbabilité de trouver pareil objet ici la faisait apparaître sous un jour nouveau, presque irréelle. Elle brillait.
Elle était même élégante.
L'adolescent cala les chargeurs supplémentaires dans ses poches.
Et il se mit en marche.
Un gros lycéen attendait devant la porte du vestiaire.
Le canon de l'Uzi se leva vers lui.

Logo Livraddict

Rédigé par Benjamin Comet

Publié dans #thriller-policier

Repost 0
Commenter cet article