L'heure Zéro de Agatha Christie

Publié le 14 Janvier 2013

Réunir sous le même toit Audrey, l'ex-Mrs Strange, et la ravissante Kay, qui lui a succédé dans le coeur du fringant Neville Strange : voilà bien une idée qui relève de la pure inconscience ! Neville s'imagine-t-il qu'Audrey, meurtrie par son divorce, va supporter la présence de sa rivale ? C'est vraiment un souci pour la vieille Lady Tressilian, dont Neville est l'héritier. L'arrivée des deux femmes confirme ses craintes. La tension monte, la hargne et la jalousie sont de moins en moins contenues. Tout semble se mettre en place pour qu'arrive cette heure zéro dont parle le vénérable Mr Treves, avocat à la longue expérience: l'heure où tout est réuni - mobiles, circonstances, moyens - pour le meurtre. Mais au fait : qui va mourir?

L'heure Zéro de Agatha Christie

Troisième livre de mon challenge ABC et deuxième livre que je lis de Agatha Christie après Dix petits nègres. C'est avec un grand plaisir que j'ai parcouru ce livre de la reine du crime et du suspense.

L'histoire en huis-clos prend cadre dans la maison de Lady Tressilian où une panoplie de personnages sont en vacances. Nous avons Neville Strange, joueur de tennis, en compagnie de sa femme Kay, belle rousse volcanique. Son ex-femme, Audrey Strange, blonde fragile, se trouve en vacances en même temps. Thomas Royde, "frère" d'Audrey mais qui est amoureux d'elle, Mary Aldin, dame de compagnie de Lady Tressilian, Ted Latimer, meilleur ami de Kay, et même la vieille Lady Tressilian se retrouvent pris dans la tornade de ce couple peu singulier.

Ce qui est intéressant dans ce livre c'est que le meurtre n'est pas le commencement, il est le but ultime. Donc pas de meurtre dès le début du livre mais une succession de portraits des différents personnages. La reine du crime aborde aussi des thèmes nouveaux comme le divorce ou l'adoption. Le livre est sorti en 1944 donc une époque totalement différente de la notre. Le livre est très bien écrit et très agréable à parcourir.

Je me suis laissé complètement transporter par cette intrigue et même manipulé par Madame Christie. C'est avec un véritable plaisir que je lirai un autre de ses livres.

- Je me rappelle, dit-il, une phrase que j'ai lue quelque part et dans laquelle il était question d'une main fine, venue d'Italie... Ce crime me la remet en mémoire. A première vue, il s'agit d'un assassinat tout simple, brutal, sauvage, indiscutable... Mais, si l'on regarde au-delà des apparences, on devine autre chose. Pour moi, je crois apercevoir dans la coulisse cette main fine, venue d'Italie, dont je vous parlais à l'instant.

Logo Livraddict

Rédigé par Mason Ben Fischer

Publié dans #thriller-policier

Repost 0
Commenter cet article