La Zone d'intérêt de Martin Amis

Publié le 28 Août 2015

DÉCOR
Camp de concentration Kat Zet I en Pologne.

PERSONNAGES
Paul Doll, le Commandant : bouff on vaniteux, lubrique, assoiffé d’ alcool et de mort.
Hannah Doll, l’ épouse : canon de beauté aryen, mère de jumelles, un brin rebelle.
Angelus Thomsen, l’ officier SS : arriviste notoire, bellâtre, coureur de jupons.
Smulz, le chef du Sonderkommando : homme le plus triste du monde.


ACTION
La météorologie du coup de foudre ou comment faire basculer l’ ordre dans un système allergique au désordre.

Comment explorer à nouveau la Shoah sans reprendre les mots des autres ? Comment oser un autre ton, un regard plus oblique ? En nous dévoilant une histoire de marivaudage aux allures de Monty Python en plein système concentrationnaire, Martin Amis remporte brillamment ce pari. Une manière habile de caricaturer le mécanisme de l’horreur pour le rendre plus insoutenable encore.

La Zone d'intérêt de Martin Amis

Tout d'abord, merci aux éditions Calmann-Levy pour m'avoir offert ce partenariat. J'ai choisi ce livre car il parlait de camps de concentration et j'aime beaucoup la Seconde Guerre Mondiale.

Ce livre est une satire sur les camps de concentration. Le lieu prend comme modèle le camp de Auschwitz. Et on suit trois personnages vivant dans ce camp: Deux officiels et un Sonder.

On suit leur histoire tout durant les évènements qui font des camps de concentration, des camps de la mort.

J'ai trouvé ce livre difficile à lire, et malheureusement les histoires pas très intéressantes. Entre le coureur de jupons et le "cocu"qui cherche à se trouver une amante, c'est pas terrible. Mais ca fait partie de la satire. J'aurai plus de détails sur le fonctionnement des camps.

Je n'ai pas terminé le livre par manque d'intérêt et des chapitres trop longs. En revanche, l'écriture est fluide et c'est bien écrit ce qui est dommage pour moi mais je ne suis pas arrivé à le terminer.

Je dénigre pas ce livre où certaines personnes pourront y voir une belle oeuvre dont la satire est vraiment exceptionnelle.

Mon extrait est bien choisi pour montrer comment les officiels trompent les déportés.

Malgré mon manque d'engouement pour le livre, je peux le conseiller aux personnes aimant les satires, mais cela reste difficile sur ce sujet.

"Bienvenue à tous et à chacun d'entre vous. Je ne vais pas vous mentir. Vous êtes ici pour récupérer avant votre transfert dans des fermes, où vous sera confié un travail honnête récompensé par un hébergement honnête. Nous n'allons pas en demander trop à ce petit-là, toi, là avec le costume marin, ni à vous, monsieur, en beau manteau d'astrakan. Chacun selon ses talents et capacités. Cela vous semble juste? Parfait ! En 1er lieu, nous allons vous escorter au sauna pour que vous y preniez une douche chaude avant d'être installés dans vos chambres. le parcours est très court, à travers le bois de bouleaux. Veuillez laisser vos valises ici, je vous prie. Vous pourrez les récupérer à la pension. On va vous servir sur-le-champ du thé et des sandwiches au fromage, et plus tard un ragoût brûlant. En avant !"

Rédigé par Bennybooks

Publié dans #historique

Repost 0
Commenter cet article