Le 47e Samouraï de Stephen Hunter

Publié le 30 Juin 2013

Vétéran de la guerre du Vietnam, l'ancien marine et tireur d'élite Bob Lee Swagger coule une retraite paisible dans l'Idaho lorsqu'il reçoit la visite de Philip Yano, un japonais porteur d'une étrange requête. En 1945, lors de la sanglante bataille d'Iwo Jima, leurs pères respectifs, soldats dans des camps opposés, se sont affrontés. C'est le major Earl Swagger qui a vaincu le capitaine Yano. Philip Yano cherche aujourd'hui à retrouver le sabre de son père, afin d'honorer sa mémoire. Touché par cette demande, Bob Lee décide de l'aider. Il ignore encore que cette quête le conduira jusqu'au japon, où le mystérieux sabre est l'objet de toutes les convoitises. En particulier celle du shogun, maître du marché de la pornographie nippone et chef d'un gang de yakuzas ultranationalistes. C'est le début d'une plongée dans les bas-fonds de Tokyo, son monde du crime gouverné par des codes anciens, où politiciens corrompus et tueurs impitoyables, pétris de l'esprit des samouraïs, se partagent argent, sexe et pouvoir. Un monde fermé dans lequel le gain Bob Lee Swagger ne pourra s'immiscer qu'en adoptant la même arme que ses adversaires : la voie du sabre. Hommage aux grands maîtres du cinéma japonais, le 47e samouraï est un véritable tour de force, qui réussit avec brio la synthèse entre le film de samouraï et le thriller américain.

Le 47e Samouraï de Stephen Hunter

Tout d'abord, merci à Livraddict et aux éditions Gallimard pour ce partenariat.

J'ai choisi de faire ce partenariat car le titre et le résumé de l'histoire me plaisaient bien, mais parce que ce livre pourrait m'en apprendre sur le monde des samouraïs. Je n'ai pas été déçu.

L'histoire est celle de Bob Lee Swagger, qui va être contacté par Philip Yano, le fils du japonais que le père de Bob a tué à Iwo Jima. Yano lui demande de lui restituer le sabre de son père. Un fois la lame restituée, la famille Yano va être décimée et Bob va se lancer dans une vendetta pour récupérer la lame et rendre au Japon cette lame historique.

L'histoire est un peu conventionnelle et n'a rien d'originale mais on apprend beaucoup de chose sur les samouraïs, les sabres, et les mœurs des japonais. Le début de l'histoire m'a directement plongé dans le scénario avec des flashs-back sur la Guerre du Pacifique. Vers le milieu du livre, l'action se raréfie ce qui m'a ennuyé et ralenti dans l'avancée du livre. Mais vers la fin, l'action recommence et on replonge dans cette grande aventure.

L'histoire est donc un peu longue sur certains aspects mais se suit agréablement car le style est agréable et les références à l'histoire et aux légendes du Japon nombreuses.

J'ai bien aimé ce livre malgré quelques ralentissements et c'est un véritable film qui se déroulait dans ma tête où l'acteur qui jouait le rôle de Swagger était Bruce Willis. Oui car le personnage de Bob a 60 ans ce qui fait de lui un personnage vieillissant mais toujours dans l'action, tel que Bruce Willis dans les derniers Die Hard.

Un bon triller d'action dans la lignée de Kill Bill de Tarantino et que les passionnés du Japon pourraient apprécier.

- Quarante paras des forces d'autodéfense, le major Fujikawa, quatre coréens des opérations spéciales, ça fait quarante-cinq si j'ai bien compté.
- C'est suffisant.
- Pas tout à fait. Vous oubliez le quarante-sixième.
- Et ce serait qui?
- Moi.
- Okada-san...
- Pas un mot de plus baroudeur. N'y pensez même pas. Ne croyez pas que je vais rester à la maison faire cuire des cookies pendant que vous foutez ma carrière en l'air.
- Vous êtes trop têtue pour que je discute avec vous.
- Quarante-six, donc. Et pour nous porter chance, il nous faut un quarante-septième . Qui donc ai-je oublié? Ah, oui. Vous. C'est vous, le quarante-septième samouraï.

Logo Livraddict

Rédigé par Benjamin Comet

Publié dans #thriller-policier

Repost 0
Commenter cet article