Shining / L'enfant lumière de Stephen King

Publié le 24 Novembre 2013

Situé dans les montagnes Rocheuses, l'Overlook Palace passe pour être l'un des plus beaux lieux du monde. Confort, luxe, volupté... L'hiver, l'hôtel est fermé. Coupé du monde par le froid et la neige. Alors, seul l'habite un gardien. Celui qui a été engagé cet hiver-là s'appelle Jack Torrance : c'est un alcoolique, un écrivain raté, qui tente d'échapper au désespoir. Avec lui vivent sa femme, Wendy, et leur enfant, Danny. Danny qui possède le don de voir, de ressusciter les choses et les êtres que l'on croit disparus. Ce qu'il sent, lui, dans les cent dix chambres vides de l'Overlook Palace, c'est la présence du démon. Cauchemar ou réalité, le corps de cette femme assassinée ? Ces bruits de fête qui dérivent dans les couloirs ? Cette vie si étrange qui anime l'hôtel ?

Shining / L'enfant lumière de Stephen King

Petit chronique que j'écris depuis un téléphone car je n'ai plus d'ordinateur, en espérant que cela vous ne fera pas fuir.

J'ai choisi de lire ce classique de Stephen King, suite à la sortie de sa suite: Doctor Sleep. Je connaissais l'adaptation ciné de Kubrick, que je n'avait pas aimé (en disant ça je vais m'attirer des foudres) et l'adaptation télé de Mr King lui-même aux commandes du scénario, que là, j'avais bien aimé. Du coup, j'ai voulu découvrir ce livre.

Le scénario de l'hôtel hanté est vraiment sympa, avec une montée en puissance de la folie chez le personnage de Jack.

Personnage qui eclipse un peu celui de Danny qui est quand même le personnage central.

Différents thèmes sont abordés par l'intermédiaire du personnage de Jack comme l'alcoolisme, la violence familiale mais surtout les relations père-fils. D'ailleurs, cette relation entre Jack et Danny est attendrissante. L'histoire sert d'enveloppe à tous ces thèmes. Le don de Danny peut être considéré comme un échappatoire à son quotidien.

Les fantômes, eux, sont des démons intérieurs qui s'animent lorsque des personnes pleines détresses font leur entrée dans cette hôtel.

L'écriture est fluide et nous embarque dans cette virée vers l'horreur qui noud tient en haleine jusqu'au bout.

Un très bon livre qui m'a réconcilié avec Mr King et qui me donne envie de découvrir la suite mais un autre livre qui est à l'honneur grâce à une série actuellement : Under the Dome.

Pendant un temps indeterminé, Jack resta là, paralysé par les événements qui s'étaient précipités en quelques minutes. Son rêve, qui l'habitait toujours, semblait rendre irréel tout ce qui l'entourait. Etait-ce donc lui qui avait fait mal à Danny, comme le pensait Wendy? Avait-il vraiment essayé d'etrangler son fils pour obéir aux injonctions de son père? Non; il ne ferait jamais de mal à Danny. (Il est tombé dans l'escalier, docteur.)
En tout cas, à présent, il ne ferait pas de mal à Danny. (Comment savoir que la bombe insecticide était défectueuse?) Il n'avait jamais fait de mal à personne, sauf quand il était ivre. (Pourtant tu as failli tuer George Hatfield.)

Logo Livraddict

Rédigé par Benjamin Comet

Publié dans #fantastique

Repost 0
Commenter cet article