Apocalypsis, tome 1 : Cavalier Blanc : Alice de Eli Esseriam

Publié le 17 Mars 2014

Ils sont quatre adolescents d’apparence ordinaire. Alice, Edo, Maximilian et Elias. Ils ne se ressemblent pas et n’ont, à première vue, rien en commun. Leurs vies vont pourtant s’entremêler d’étranges manières. Chacun va se découvrir un rôle dans ce cataclysme planétaire et apprendre à dominer son pouvoir unique. Ils vont devoir s’unir et sceller le Jugement Dernier. Ils sont les Cavaliers de l’Apocalypse.
Ils devront tuer, mais aussi épargner, maîtriser le sort des Hommes tout en se soumettant à leur propre destin. Seules 144 000 âmes pourront être sauvées. En ferez-vous partie ? Ou serez-vous un de leurs mystérieux opposants, déterminés et prêts à tout pour sauver le Monde ?

Apocalypsis, tome 1 : Cavalier Blanc : Alice de Eli Esseriam

J'ai choisi ce livre pour le challenge 1 mois /1 consigne car pour le mois de Mars c'était un livre Fantastique, Fantasy ou Urban fantasy qu'il fallait choisir. J'avais commencé Entretien avec un Vampire de Anne Rice mais n'ayant pas du tout accroché et renoncé à celui-ci je me suis dirigé sur ce livre qui trainait dans ma PAL depuis un moment.

L'histoire est celle de la jeune Alice, lycéenne surdouée, qui va découvrir être un cavalier de l'Apocalypse. C'est le cavalier blanc, le fin stratège de l'équipe. Elle se découvre le don de persuasion et c'est grâce à celui-ci qu'elle devra sceller la fin du monde.

Ce que j'ai beaucoup aimé dans ce livre c'est que tout est voué à se finir mal. Cela change de ses romans avec des happy end. La deuxième chose qui m'a étonnée c'est que c'est une saga écrite par une française. Ce genre de livre sont surtout l'oeuvre d'auteurs américains ou anglais mais le fait qu'ici se soit une française, nous montre que nous aussi on peut produire des livres catastrophe de qualité.

L'histoire d'Alice se lit très bien et très rapidement, l'humour noir est très présent est m'a fait beaucoup rire. L'écriture est très fluide et de qualité. Le scénario catastrophe en France me plait beaucoup car j'en ai vraiment marre de voir la fin du monde aux Etats-Unis.

Le personnage d'Alice est truculent, j'attends de voir comment seront les trois autres cavaliers.

Je trouve que ce premier roman d'Eli Esseriam est une franche réussite et j'ai hâte de découvrir la suite. Un auteur à suivre.

 

A la fin de notre exposé, Monsieur Cortez souhaite nous entendre expliquer les raisons de nos choix. Tandis que la plupart de mes camarades s'étaient contentés de "j'aime bien" ou "c'est intéressant", je pense pour ma part que les livres sont comme les êtres humains. Parfois, nous les aimons pour des raisons cohérentes, raisonnées et intelligibles. Ils sont bien écrits, riches et attrayants comme des éphèbes bien nés. Mais de temps à autres, notre inclinaison vers tel ou tel ouvrage relève plus du pulsionnel, de la passion et de l'irrationnel. Exactement de la même façon dont on s'éprend d'une personne improbable qui ne correspond en rien à nos attentes.

Logo Livraddict

Rédigé par Benjamin Comet

Publié dans #fantastique, #jeunesse

Repost 0
Commenter cet article

klo 18/03/2014 23:00

Je l'ai lu le mois dernier j'avais pas mal aimé aussi :) je pense aimer, j'espère aimer plus le second tome

Zina 17/03/2014 20:06

Ca fait un moment qu'il est dans ma wish celui-là :)