Six fourmis blanches de Sandrine Collette

Publié le 19 Février 2015

Le mal rôde depuis toujours dans ces montagnes maudites. Parviendront-ils à lui échapper? Dressé sur un sommet aride et glacé, un homme à la haute stature s’apprête pour la cérémonie du sacrifice. Très loin au-dessous de lui, le village entier retient son souffle en le contemplant. À des kilomètres de là, partie pour trois jours de trek intense, Lou contemple les silhouettes qui marchent devant elle, ployées par l’effort. Leur cordée a l’air si fragile dans ce paysage vertigineux. On dirait six fourmis blanches… Lou l’ignore encore, mais dès demain ils ne seront plus que cinq. Égarés dans une effroyable tempête, terrifiés par la mort de leur compagnon, c’est pour leur propre survie qu’ils vont devoir lutter.

Six fourmis blanches de Sandrine Collette

Premier livre du partenariat de Janvier avec les Editions Denoël. Six fourmis blanches de Sandrine COLLETTE (Editions DENOËL 2015) fut une lecture à la fois intéressante mais trainant en longueur pour moi et je vais vous expliquer pourquoi.

On suit dans ce roman deux histoires parallèles: Celle de Mathias, sacrificateur de son village. Son rôle est d'éloigner les mauvais esprits à la demande de la population, en sacrifiant des mouton du haut d'une falaise. L'autre est celle de Lou et de son mari Elias qui son en vacances pour faire du trekking en groupe dans les montagnes dAlbanie.

Chacun des deux protagonistes va subir son lot de malheur et de péripéties jusqu'a ce que leur histoire se rejoigne sur une bel surprise.

J'ai beaucoup aimé l'écriture de Sandrine Collette, qui est très agréable à lire. Elle a sut retranscrire parfaitement les sensations de froid et de danger en montagne. En lisant, j'avais limite aussi froid que les protagonistes (heureusement que j'étais dans mon lit ou au chaud dans le bus !). Mais la partie sur Lou trainait trop en longueur pour moi. C'est vrai, c'est un trekking mais ca bouge qu'à à peu prêt la moitié du livre ce que j'ai trouvé dommage.

Mais il y a un vrai suspense dans les deux histoires mais aussi car on attend avec impatience le moment où les deux histoires vont se rejoindre et j'ai trouvé cette réunion assez réussie. Mais la fin m'a un peu déçu car elle se finit assez facilement.

Les personnages principaux sont bien travaillés et on peut ressentir leurs angoisses, leurs sensations ce qui donne beaucoup de sens à l'histoire. Sans ça l'histoire deviendrait vite barbante.

Pour moi, l'histoire aurait mérité un peu plus d'action mais c'est avec justesse que l'auteur nous retranscrit un trekking en montagne. Elle nous évite une histoire tel que le film Cliffhanger avec Stallone.

Un livre qui mérite d'être finalement lu pour son aventure. Un peu de longueur mais deux histoires qui se réunissent parfaitement. Ce roman m'a donn envie de lire un autre livre de Sandrine Collette.

L'enfer.
Aucun de nous n'y croirait, si nous n'étions dedans. La métamorphose . Nos arbres, nos herbes, nos fleurs timides: tout a disparu sous un tourbillon de neige glacée. Envolés, nos rêves d'espace et nos sommets dorés. En moins de deux heures, la montagne est devenue un pays lugubre où l'horizon nous échappe cinq mètres devant. Murés par la tempête, de tous les côtés. Je n'ai jamais vu ça. Une fois i y a longtemps dans les Alpes, le mauvais temps était arrivé aussi vite qu'ici, me fouettant les joues et les yeux, et j'avais regagné le chalet en descendant les pentes sans visibilités; mais rien de comparable avec cet épouvantable manteau qui nous entoure et nous fige sur place, qui efface nos repères et nous rend aveugles.

Logo Livraddict

Rédigé par Bennybooks

Publié dans #thriller-policier

Repost 0
Commenter cet article

Léa Touch Book 19/02/2015 14:50

J'ai bien aimé cette lecture :)